Quelle est la durée de vie d’un casque de chantier ?

Casque de chantier - durée de vie

Dans le secteur des BTP, le port d’un casque de chantier est obligatoire en plus des autres accessoires de sécurité comme les chaussures, les gants, le gilet, etc. Cependant, divers facteurs peuvent influencer sa durée de vie exacte, que tout usager doit connaître. Quelle serait alors la durée de vie exacte d’un casque de sécurité ?

Une validité qui varie suivant la matière


Un casque de chantier rigide peut être conçu à partir de différentes matières dont chacun ont leur durée d’utilisation. Ceux qui sont conçus en polyéthylène ont une durée de validité plus courte, qui est de 24 mois. Ceux qui sont un peu plus robustes et fabriqués avec un mélange de polyamide et de polycarbonate ont une durée d’utilisation de 36 mois. En revanche, les plus rigides, ceux qui sont assemblés avec du polyester renforcé durent 48 mois. Une fois que vous avez acquis un casque de sécurité, vous y trouverez la date de péremption du produit.

Dans le moindre des cas, certains constructeurs affichent l’année de fabrication du casque. Outre cette date, et comme c’est un accessoire de sécurité indispensable pour parcourir un chantier. L’utilisateur est en droit de vérifier l’état du casque avant son utilisation. Si par malheur, il ne doit en aucun cas figurer un défaut d’origine ou bien l’absence de fixation sur l’objet.

Quand faut-il remplacer un casque de sécurité ?


Il existe des facteurs qui vous poussent à remplacer un casque de chantier, même ceux qui vous semblent minimes doivent vous convaincre à prendre une décision. D’après une étude sur les dangers professionnels subis par les travailleurs du secteur du BTP liés au casque de sécurité. Les chiffres révèlent que moins de 8% des victimes sont touchées à la tête. Alors, il y a lieu de prévenir le moindre incident qui peut nuire à la santé des travailleurs.

C’est ainsi que durant les premiers jours de l’utilisation d’un casque de sécurité et si l’objet a subi un choc violent, il doit être remplacé dans les jours qui suivent. Car ce genre d’incident peut altérer la qualité du casque et peut mettre en danger son utilisateur en cas de nouvel incident.

En plus, la conception de ces objets doit être conforme à la norme EN 397 (NF 026), dont il est indispensable de le vérifier lors de son acquisition. En absence de normes, surtout, les casques qui ont été déjà utilisés doivent être jetés ou envoyés à une usine de recyclage.

Les autres facteurs qui affectent la durée


Outre la durée de validité du casque de sécurité, d’autres facteurs peuvent influencer sur la qualité du produit. Il y a la question de confort constatée par l’utilisateur, car un casque disposant d’accessoires complets peut lui permettre de se fixer aisément sur la tête.

Pour cela, il convient d’essayer le casque avant son utilisation. Il y a aussi les facteurs extérieurs qui influencent la nature des matériaux qui composent le casque comme les produits chimiques qui se déversent sur le lieu de travail. Les longues expositions à la lumière du soleil ou bien placé à côté d’une source de chaleur peuvent modifier leur durée de validité.

Pour pouvoir utiliser le casque le plus longtemps possible, il convient de le nettoyer en permanence après chaque utilisation avec de l’eau chaude savonneuse et de le frotter avec un chiffon doux. Pour le stockage, il doit être gardé dans son emballage d’origine, en respectant une température ambiante de plus de 30˚C, et posé 

Quelle est la durée de vie d’un casque de chantier ?
Comment bien choisir son matériel de protection